Tribunes libres

Tribune libre du bulletin municipal du mois de juillet 2021 :

Nous souhaitons commencer cette tribune en vous posant une question : que devons nous penser d’un maire qui ne daigne pas prendre la peine de répondre aux mails des élus de la minorité du conseil municipal. C’est le problème que nous, membres du Triangle Citoyen, nous rencontrons avec monsieur Walter Kahn. Nous demandons des réponses, réponses que Monsieur le Maire ne souhaite pas nous donner, nous insistons, ce qui ne plaît pas semble t-il ? – Nous attendons toujours d’avoir communication des endroits où sont plantés les 200 arbres et les 50 fruitiers offerts par les Hauts de France à la commune, 250 arbres ne passent pas inaperçus pourtant ! ! ! Pourquoi ce manque de transparence ?

– Nous attendons toujours une réponse à notre demande de calendrier des commissions, pour permettre aux élus de ne pas recevoir la date et la convocation seulement quelques jours avant la réunion, calendrier qui se fait dans les autres communes ou à la CA2BM, car nous rappelons qu’à Cucq Monsieur Kahn interdit aux élus de la minorité d’avoir un remplaçant en cas d’absence. Pour information, sachez aussi que pour consulter tout document il nous est imposé de faire une demande écrite au préalable à Monsieur le Maire. Difficile, quand nous ne découvrons la date et l’ordre du jour à la derrière minute.

– Nous devons également vous préciser ne pas être consultés sur les différents projets proposés, comme les 200000 EUR dépensés pour des sculptures et financés sans aucune subvention avec de l’argent que la municipalité trouve rapidement, alors que le Rendy attend depuis des années la réfection de la voirie, que le chemin Monthor attend son rond-point, que le tout à l’égout avance à la vitesse d’une tortue, que sur la digue de Stella on remplace les poteaux en béton par des tubes en plastique et que tant d’autres choses sont laissées à l’abandon depuis des années…

– Nous ne vous parlerons pas une fois de plus du projet du front de mer où il aurait fallu comme à Merlimont ou au Touquet inviter toute la population à s’exprimer et à débattre sur ce projet si important pour notre avenir. Voilà les faits : Monsieur Kahn fait tout pour nous tenir à l’écart et compliquer notre tâche de représentants de la minorité, qui représentent pourtant 45 % de la population ! La démocratie est bien malade dans notre commune. Mais nous ne nous découragerons pas et poursuivrons notre but quoi qu’il arrive. Que cette période estivale soit pour nous tous un moment de joie et de liberté, prenez soin de vous et des vôtres.

letrianglecitoyen@gmail.com / Facebook Letrianglecitoyen http://www.letrianglecitoyen.fr

__________________________________________________

Tribune libre du bulletin municipal du mois de décembre 2020 :

Voici 9 mois que le Triangle citoyen se trouve au sein du conseil municipal, 9 mois qui nous permettent de mieux comprendre la façon dont notre commune est administrée par la majorité dont certains membres sont en place depuis des années rendant parfois la communication avec les élus de la minorité quelque peu compliquée bien que le Triangle Citoyen représente 28% des voix aux élections municipales

Les élus de la majorité ont le 16 juin proposé et voté un règlement intérieur nous interdisant de parler ou de communiquer sur les différentes commissions où sont débattus les sujets qui concernent l’ensemble de la population et l’avenir de notre commune comme les projets immobiliers.

Pour rappel c’est plus de 600 nouveaux logements qui vont bientôt sortir de terre avec des projets plus ou moins harmonieux, alors que des immeubles comme l’hôtel des Dunes place Sapin et de l’ancien cinéma « le Stellania » dans un état de décrépitude totale, voire dangereux devaient être un des chantiers démarré en cette fin d’année 2020 (une promesse de campagne électorale de Monsieur Kahn). Nous considérons que chacun doit être informé des projets qui influent sur notre cadre de vie comme c’est le cas par exemple pour les sens interdits décidés sans aucune concertation.

Depuis le début de notre mandat nous insistons sur le problème du fonctionnement de notre conseil municipal, nous avons donc décidé d’agir avec nos propres moyens pour soutenir nos commerçants, artisans et indépendants grâce à des vidéos mises en ligne sur Facebook depuis le 18 novembre et c’est un succès.

Car en cette période particulière pour tous, notre but est de faire, de dire et d’agir dans l’intérêt de la commune et de ses habitants. Pour cette année 2021, le Triangle Citoyen vous présente ses meilleurs vœux. Prenez soin de vous et de vos proches.

Suivez nous sur Facebook et sur notre blog : letriangle-citoyen

DROIT DE REPONSE

On se souvient du tract lamentable rédigé par le maire et ses colistiers, et distribué le dernier jour de la campagne électorale des municipales. C’est décidément un style de communication délétère qu’ils ont choisi pour tenter très maladroitement de discréditer les membres des listes minoritaires. Enfin pas tous, seulement des femmes, puisque seules 2 élues féminines sont citées nominativement dans l’article du Maire et de ses colistiers dans le dernier bulletin municipal, alors que les articles des listes minoritaires sont signés par tous leurs élus dont 2 hommes.

Concernant le contenu mensonger de l’article du maire et de ses colistiers, les élus majoritaires ne connaissent visiblement pas les colistiers des autres listes. Vos élus d’Avançons Ensemble ne pouvant se rendre à la réunion publique du skate park, ils ont mandaté un membre de leur équipe pour y assister et leur rendre compte des échanges, photos des intervenants et compte rendu à l’appui.

Le Maire et ses colistiers cherchent à nuire à notre réputation en insinuant que nous ne nous investissons pas dans notre mandat local et privilégions notre temps libre. Mme Lefebvre, qui travaille tout en élevant ses 3 enfants, passe presque tout son temps libre depuis 2014 à s’investir pour sa commune en tant que conseillère municipale, membre de plusieurs commissions communales et intercommunales, ainsi que dans une association communale. C’est le cas également pour M. Lassalle qui travaille, a aussi des enfants et s’est engagé politiquement de façon active. Nous rappelons aussi que nous ne percevons aucune indemnité ni remboursement de frais pour notre activité d’élu. Nous le faisons de façon TOTALEMENT BENEVOLE ! Ce n’est pas le cas du maire, de ses adjoints et des conseillers délégués qui perçoivent tous une indemnité. Ainsi, leurs comparaisons sur le temps consacré par chaque élu à son mandat sont de fait indécentes. Nous n’avons aucune leçon à recevoir quant à l’utilisation de notre temps libre ! Nous sommes fiers de ce que nous accomplissons au quotidien au service de notre commune et de nos concitoyens dans le respect de nos valeurs.

Nous sommes surpris que le maire nous reproche une absence à une réunion à laquelle il ne nous a pas invités officiellement en tant qu’élus et à laquelle lui-même n’a pas participé ! Nous attendons par contre impatiemment une réunion qui nous permettra de connaître les aménagements opérés sur le projet de Skatepark suite à nos remarques et suggestions et à celles du public. Il ne faut pas confondre concertation et information …

Pour nous, la concertation ne passe pas uniquement par des réunions publiques à grands renforts de communication. Sur le sujet du skate park par exemple, nous n’avons pas attendu cette réunion pour consulter ou lire les avis du voisinage, des commerçants et des skateurs. Nous avons eu un échange téléphonique très constructif avec ces derniers confortant les remarques que nous avions déjà effectuées sur ce projet en commission et conseil municipal.

Le Maire et ses colistiers ne font pas de réponse construite et argumentée aux quelques reproches que nous effectuons, ils se contentent de dénigrer les personnes. C’est totalement stérile et cela ne fait pas avancer le débat public sur les sujets de fond !

Quand on gère une commune, on doit s’attendre à avoir des contradicteurs et c’est d’ailleurs plutôt sain pour le fonctionnement démocratique. Il faut savoir les écouter et aussi les convaincre du bienfondé des décisions sans les stigmatiser systématiquement, et ça, c’est tout un ART !…

Laurence LEFEBVRE et Hervé LASSALLE, Avançons Ensemble

__________________________________________________

Tribune libre du bulletin municipal du mois de juillet 2021 :

SCULPTURES : Près de 200 000 euros vont être dépensés pour des sculptures, c’est indécent pour nos contribuables qui sont ou vont être impactés par les conséquences de la crise sanitaire, notre demande de report de cette dépense a été refusée. Nous n’avons pas été associés à la définition du projet ni au choix des œuvres. Notre demande du dossier de consultation est restée lettre morte. Une œuvre d’art dans un espace public doit vous émouvoir et être représentative de la commune, selon nous, le projet présenté ne fait ni l’un ni l’autre. Nous pourrions améliorer nos entrées de ville bien mieux et à moindre coût en mettant en valeur le travail de nos employés municipaux.

SKATE-PARK : Enfin un investissement structurant pour notre commune. Cela faisait longtemps, le dernier était la rénovation du boulevard Labrasse malheureusement ratée ! Espérons que ce ne sera pas le cas avec ce skate-park qui coûtera tout de même environ 400 000 euros avec un plan de financement incertain. Le secteur choisi recueille notre assentiment pourtant l’implantation précise interroge puisque située dans une zone identifiée naturelle dans le PLU. Nous comprenons l’inquiétude justifiée des riverains relatif au bruit, mais cet espace de convergence des boulevards a vocation à accueillir des activités qui redonneront du souffle à notre station balnéaire. Nous espérons que la végétalisation sera conséquente et que l’équipement répondra aux attentes des skateurs tout en préservant la quiétude des riverains. Il est dommage que des pistes cyclables n’aient pas été intégrées dans les travaux récent de voirie.

FINANCES : Le bilan financier 2020 présente un excédent de plus de 2 millions d’euros sur un budget d’environ 8 millions, un quart de notre capacité financière n’a pas été utilisé ! Ce n’est pas signe de bonne gestion, mais d’un manque d’efficacité dans la concrétisation des projets et un budget insincère. Faire des excédents de fonctionnement sert à créer une capacité d’auto-financement pour réaliser des investissements en évitant les emprunts. Or, dans le budget 2021 seul un tiers de cet excédent est affecté à l’investissement, le reste est affecté au fonctionnement avec les mêmes prévisions surévaluées et insincères qu’en 2020, à quoi bon ? Il est prévu environ 1. 5 millions d’euros d’investissement, alors que Merlimont, en prévoit le double à budget global équivalent. À quand une remise en question des méthodes de gestion et la nomination d’un adjoint aux finances compétent ? Nous vous souhaitons une belle saison estivale !

avanconsensemble62780@sfr.fr Laurence LEFEBVRE, Hervé LASSALLE

__________________________________________________

Tribune libre du bulletin municipal du mois de décembre 2020 :

Cucq, paradis rêvé pour les promoteurs immobiliers ? Dérogation municipale aux règles du PLU, terrains municipaux bradés, notre cadre de vie est menacé par le bétonnage. Ces derniers temps, de nombreux permis de construire sont accordés sur notre territoire sans information systématique de la Commission Urbanisme. Difficile durant ce confinement pour tout propriétaire de prendre connaissance des projets et les contester dans les deux mois. Nous vous invitons à signaler tout affichage à avanconsensemble62780@sfr.fr, afin que nous partagions l’information. La promotion des agents municipaux doit être au mérite et s’accompagne d’une évolution des missions. Or, le maire a fait voter un taux de 100% de promotion comme d’habitude sans contre-partie. Pire encore, interrogé par nos soins, il ne connait pas l’impact budgétaire annuel de cette décision, comme tout bon gestionnaire. En cette fin d’année 2020 particulièrement difficile, nous vous invitons à être solidaires avec nos commerçants, nos artisans et les personnes vulnérables, à respecter les gestes barrières et à prendre soin de vous et de vos proches.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes et nos meilleurs vœux pour 2021.

Tribune libre du bulletin municipal du mois de juillet 2021 :

Certes, 200 000 euros est une somme importante Madame LEFEBVRE, encore que… une seule sculpture aurait pu atteindre ce montant, alors que nous en obtenons huit pour cette somme ! Et l’embellissement de notre ville n’a pas de prix, selon nous. La crise sanitaire a bon dos ! Quelle démagogie !.. Que Madame LEFEBVRE donne un avis mitigé sur le skate-park est tout aussi surprenant pour qui sait qu’aucun des colistiers d’« Avançons ensemble » n’a daigné se déplacer pour la réunion de présentation sur le projet de skate-park ! Prôner la concertation est chose facile également, mais la vivre est plus difficile… surtout s’il faut prendre sur son temps libre, n’est-ce pas ?Quant à l’excédent perpétuellement dénoncé, il est le signe, Madame LEFEBVRE, d’une gestion raisonnée basée sur la réflexion, le non-endettement de la commune et la stabilité de l’imposition… Alors, Madame LEFEBVRE, faut-il dépenser ou non ? Pour répondre à Madame DEHARBE, nous l’invitons à se déplacer dans la commune pour y découvrir les plantations d’arbres et le fleurissement. Il ne faut pas se contenter de voir ce qui ne va pas ! Soyez plus positive que diable ! Réclamer à cor et à cris un planning des commissions qui ne pourrait être respecté du fait d’incessantes modifications de réunions, de rendez-vous reportés, ne servirait à rien. Les reports de réunions de la CA2BM en sont la preuve et Madame DEHARBE est bien placée pour le savoir ! Le « Triangle Citoyen » déclare n’avoir pas été consulté pour les sculptures alors qu’un membre de sa liste siège à la commission d’urbanisme, qu’une présentation des sculptures lui en a été faite et qu’elle semblait d’ailleurs plutôt en accord avec ce projet. Autant d’interrogations qui nous surprennent et nous laissent pantois ! Les projets du giratoire Monthor et de la voirie du Rendy sont déjà à l’étude depuis le dernier mandat et initiés par la majorité municipale. Leur réalisation dépend simplement d’impératifs budgétaires. Un peu de patience et ils verront le jour. On ne peut à la fois reprocher de ne pas investir et dénoncer le fait de dépenser ! On ne peut reprocher le manque d’ambition et de projection et critiquer ce qui se fait ! La critique est facile, mais l’art est plus difficile Mesdames !

__________________________________________________

Tribune libre du bulletin municipal du mois de décembre 2020 :

SUR LE PROPOS RELATIF À L’URBANISME
Revoilà le président de CTS 2020, l’homme qui veut réécrire les lois, le sherif de Stella, l’homme d’une autre époque qui continue de vous abreuver d’informations inexactes en employant un langage urbanistique qui n’a plus cours : POS / COS… Ses obstructions permanentes et répétées ne visent qu’à tenter de retarder nos projets ! Nous avancerons malgré cela ! Rien n’entravera plus la marche vers le progrès et l’avenir de la ville !Quand ce n’est pas l’un, c’est l’autre ou les autres, qui nous parlent de dérogation au PLU, alors qu’il ne s’agit que d’approuver une proposition de la Communauté d’Agglomération qui a pour objet l’adaptation mineure du PLU, le rendant ainsi plus adapté au respect des contraintes actuelles (perméabilité des sols, animations des façades…)


TERRAINS MUNICIPAUX BRADÉS
Quelle honte de prétendre cela ! La seule fois ou la ville a vendu un terrain sous l’estimation des domaines (Service officiel d’État chargé d’estimer les valeurs des terrains), c’était pour permettre la réalisation des logements sociaux du chemin Michel… Le terrain rue de Verdun, quant à lui, a été vendu plus de deux fois le prix estimé ! Les Cucquois apprécieront… Nous invitons nos opposants à réfléchir avant d’écrire de telles inepties !


POUR CE QUI CONCERNE LE TAUX DE 100% POSSIBLE DE PROMO-TION DES AGENTS MUNICIPAUX
Quelle collectivité serait à même de promouvoir la totalité de son effectif ? Toute personne faisant preuve de bon sens sait qu’un infime partie des agents peut prétendre à ce type de reconnaissance… Qu’il y ait donc 100% ou 30% d’agents éligibles, le résultat final reste le même (puisqu’il est au mérite). Quant à l’impact budgétaire, il sera proportionnel au nombre d’agents récompensés et ne peut donc être déterminé par anticipation.


CONCERNANT LA COMMUNICA-TION ENTRE ÉLUS DE LA MAJO-RITÉ ET DE L’OPPOSITION
Pour qu’il y ait une réelle communication, basée sur la confiance et la transparence, encore faudrait-il à minima que les seconds consentent ne serait-ce qu’à saluer les premiers, ce qui est la base de toute relation ! Il serait souhaitable enfin que les éternelles critiques négatives et systématiques deviennent constructives et positives afin de pouvoir enfin « avancer ensemble ! » Enfin, et pour terminer, nous vous laissons le soin d’évaluer l’aide que la municipalité a pu apporter à nos artisans, commerçants et professions libérales sans attendre que l’opposition ait à le faire…